L’intimité avec Dieu

L’oeuvre de l’Armée du Salut repose sur l’établissement de relations. Il ne faut donc pas s’étonner que l’établissement d’une relation avec Dieu soit  la base de la vie spirituelle au sein de l’Armée du Salut. Cette relation s’exprime publiquement dans notre célébration du culte, non seulement dans nos églises, mais aussi dans divers types d’entités, pour le bénéfice de nos membres, de nos employés, de nos bénévoles et de nos clients.

Pour télécharger la vidéo cliquez sur l’icône Vimeo.


En action – Intimité avec Dieu 

 

Lors du congrès Jeunesse ensemble 2014, le groupe Grounded devait offrir une prestation musicale le samedi soir. Les membres de ce groupe chrétien avaient accepté de se produire là où tout avait commencé pour eux dix ans plus tôt. Nous voulions que nos invités déchaînent l’enthousiasme des adolescents et des jeunes adultes. Afin de recréer tout le décorum d’un vrai concert, il y avait des billets, des éclairages électrisants, une sono du tonnerre, aucune place assise et un entracte. Bref, tous les éléments étaient réunis pour créer une nuit magique.

Le groupe n’avait qu’une exigence, une courte période de dévotion à l’entracte. Nous nous sommes dit : « concert rock et dévotion, quelle combinaison bizarre! » Mais, comme c’était leur soirée, nous avons acquiescé à leur demande. Le concert devait se dérouler ainsi : une première partie, douce et respectueuse, une pause pour les dévotions, et une seconde partie, plus énergique.

Pendant que les jeunes très enthousiastes s’agglutinaient à l’extérieur de la salle Chebucto Hall, on sentait l’électricité dans l’air. Billets en main, tous sont passés devant les deux « videurs » avant de trouver une place dans la salle. Nous avions vraiment l’impression d’être dans un amphithéâtre.

Grounded a commencé par la chanson de Matt Redman, « Here with You ». Les jeunes étaient très absorbés pendant qu’ils faisaient leurs dévotions; certains avaient les bras dans les airs, d’autres, les yeux fermés. On sentait vraiment la présence de l’Esprit saint. C’était incroyable. Nous passions tous un bon moment, mais nous, dirigeants, nous disions que le « concert » était encore à venir.

La première partie terminée, le temps des dévotions est arrivé. Je crois que les jeunes ont été un peu surpris, puis ils ont écouté avec respect nos jeunes dirigeants, Taylor et Frances Burton, poursuivre les dévotions. Taylor et Fran ont fait comme d’habitude – chants, lecture des Écritures et prière. Ils disposaient d’environ vingt minutes, soit suffisamment de temps pour permettre au groupe de se reposer et de se préparer pour la deuxième partie plus endiablée. L’entracte était presque terminé lorsque Taylor a demandé à l’assemblée si deux ou trois personnes voulaient partager brièvement ce que Dieu accomplit ou a accompli dans leur vie. Il pouvait s’agir de quelque chose qui s’était produit au cours du week-end ou à la maison. Nous nous sommes tout de suite dit : « Quelle bonne idée ». Voilà une excellente manière de conclure une super séance de dévotions. Néanmoins, nous ne savions pas s’il y aurait des jeunes assez courageux pour se rendre jusqu’au micro et raconter leur histoire. À cet instant, j’ai su que le programme de la soirée allait être bousculé et que l’Esprit saint prenait le contrôle. Deux ou trois personnes se sont présentées, puis il y en a eu plus de vingt-cinq. De brefs témoignages sont devenus des comptes rendus de transformation, de combat et de délivrance. Les jeunes faisaient la file dans les allées pour aller témoigner. Nous avons entendu des récits de lutte, d’automutilation, de pornographie, de manque d’estime de soi, de foyers brisés et d’abus, ainsi que des histoires de prière, de soutien et de compassion qui racontaient le chemin parcouru, et jusqu’où Dieu les avait accompagnés. De plus, dès que quelqu’un demandait qu’on prie pour lui, il était inondé de prières. L’énergie était électrisante sans toutefois être survoltée, elle était empreinte de la puissance et de la présence de Dieu.

Comme la séance de partage durait depuis plus d’une heure, nous ne savions plus quoi faire. Devions-nous y mettre fin? Qui étions-nous pour freiner l’Esprit en ces instants sacrés? Il va s’en dire que la deuxième partie du spectacle n’a jamais eu lieu. La soirée s’est poursuivie par des séances de prières, alors que les jeunes se sont dispersés en petits groupes pour prier. D’autres se sont agenouillés près de l’autel. La présence de l’Esprit saint a rejailli sur nous tous de manière incroyable.

Ce soir-là, tous ceux qui étaient dans la salle ont vécu un moment d’intimité privilégié avec Dieu qu’ils n’oublieront jamais.

 

lisa_hillierLisa Hillier, officière depuis 11 ans, et son conjoint, Morgan, sont les secrétaires divisionnaires des œuvres de jeunesse pour la division des Maritimes. Infirmière et mère de trois filles prénommées Hayley, Abigayle et Jordan, Lisa adore la course à pied, la lecture et la cuisine.

 

 

 

Cliquez ici pour une version imprimable: En action – Intimité avec Dieu


Regard sur le passé – Intimité avec Dieu

 

« Laisse sur le banc des pénitents toutes tes angoisses et tous tes soucis… » *

Le banc des pénitents est une singularité de toutes les églises de l’Armée du Salut. Fait de bois, ce long banc, généralement situé à l’avant du sanctuaire, joue un rôle essentiel dans la célébration du culte. En lui-même, il n’a aucun pouvoir, mais sa fonction est sacrée, en fait, elle est sacramentelle. C’est un lieu pour prier ou déclarer publiquement sa foi – tous les membres de la congrégation peuvent y converser intimement avec Dieu pour la première ou la millième fois.

L’origine du banc des pénitents remonte au début du XIXe siècle avec le mouvement de renouveau religieux qui gagne l’Amérique du Nord à cette époque. Un des éléments distinctifs de cette doctrine est l’appel à s’avancer vers le banc, en réponse à la parole divine. Au tout début, les bancs placés devant le dirigeant du culte ou la chaire étaient destinés à tous ceux qui cherchaient le salut. Ces derniers étaient conviés à s’y agenouiller. Ils priaient pour leurs péchés jusqu’à ce qu’ils soient « transformés par la joie du salut ». Dans certains textes, on parle également de propitiatoire.

Dans son livre, The Mercy Seat, Nigel Bovey écrit :

« Au cours des années, le banc est devenu une partie intégrante de l’identité salutiste. Des millions de personnes ont trouvé le salut au banc des pénitents, ou encore de l’aide ou de la nourriture divine. Le banc des pénitents a pris plusieurs formes, un banc, une chaise, un bidon, un tapis, une pile de manteaux, une sculpture de sable, mais son but est toujours demeuré le même. »

Et, selon le Manuel de doctrine de l’Armée du Salut :

« Nous affirmons que le banc des pénitents, présent dans nos assemblées, symbolise l’inlassable appel que Dieu fait à son peuple de venir à sa rencontre. Ce n’est pas uniquement un endroit de repentir et de pardon, mais aussi un lieu de communion et d’engagement. Nous pouvons y prendre conscience de la grâce abondante de Dieu et solliciter son salut infini. Tous peuvent s’agenouiller, en tout temps, au banc des pénitents lors de la célébration, et particulièrement en réponse à la proclamation de la parole de Dieu où tous sont invités à entrer humblement et tendrement en communion avec lui. »

*Traduction libre d’un extrait du chant n° 246 du livre des chants de l’Armée du Salut, composés par Edward Henry Joy (1871-1949).

 

Références

Bovey, Nigel

The Mercy Seat

Londres, The Salvation Army, 1996

 

Armée du Salut

Handbook of Doctrine

Londre, Salvationist Books, 2010

Cliquez ici pour une version imprimable: Regard sur le passé – Intimité avec Dieu pdf


Foi et vie – Intimité avec Dieu

 

En ta divine présence, 

Dans le secret de ton cœur, 

Je trouve force et puissance 

Et je puis être vainqueur. 

 

« Sans la vie intérieure, la vie extérieure perd tout son sens. Sans la vie extérieure, la vie intérieure manque de substance. »

L’évangile social de William Booth reconnaît les besoins physiques et spirituels des gens. Toutefois, si William Booth rencontrait des personnes qui souffraient de la faim, il leur offrait d’abord à manger.

Avant d’aller porter son message dans les bourgades des environs – car c’est pour cela qu’il est venu sur terre, Jésus se levait avant l’aube pour prier son père céleste. (Marc 1:35-39)

Je suis convaincu que développer une spiritualité plus profonde nous permet de conquérir sa liberté intérieure et de servir avec amour.

Nos faits et gestes découlent de notre être, qui émane de notre identité. Notre véritable identité transparaît quand nous laissons entrer Dieu là où nous sommes le plus vulnérable. Ensuite, nous pouvons commencer à répondre librement aux autres, à la lumière de cette nouvelle relation empreinte de grâce.

Jésus nous invite en disant : « Venez à moi ». Nous faisons peut-être la sourde oreille à cette offre, car nous pensons comme George Herbert : « L’amour m’a tendu les bras, mais mon âme pécheresse a fait un pas en arrière. » Cette invitation éloquente vers la vie intérieure, la partie vulnérable de chaque être humain, peut être désarmante, gênante et carrément terrifiante.

Certains ont comparé l’intimité à des porcs-épics qui, en cherchant la chaleur des autres pour se réchauffer par une froide nuit d’hiver, se heurtent aux piquants de leurs semblables.

Lorsque j’ai partagé des dévotions dans des résidences pour personnes âgées ou des refuges, j’ai été surpris de constater que les résidents voulaient entendre des propos qui touchent leur âme. Leur âge ou leur corps usé par le temps n’amoindrissait pas leur besoin de profondeur ou d’intimité.

Paul Tournier, psychiatre suisse, a dit : « Au plus profond de notre humanité, il y a un grand besoin d’être entendu et compris, non seulement en partie, mais entièrement. Découvrez comment répondre à ce besoin chez vous et chez les autres. »

Pour nous les chrétiens, savoir que nous sommes aimés, que l’on reconnaît notre existence et que nous sommes en paix avec Dieu, fait toute la différence. Ceci ne s’applique pas uniquement à l’œuvre que Dieu accomplit en nous, mais par nous.

L’intimité se développe grâce à la prière. Pour moi, c’est de moins en moins une liste de choses que je veux (même si j’ai une liste), mais un mode de vie, une prise de conscience, qui ne sont pas soumis à des contraintes d’espace, de temps ou de syntaxe. Le frère Laurent nous a appris à profiter de l’instant présent. Il était aussi près de Dieu lorsqu’il lavait des chaudrons que lorsqu’il priait avec les autres frères.

Je laisse de plus en plus de côté mon orgueil. Comme un enfant (je crois que Jésus a dit quelque chose à ce sujet), j’ouvre mon cœur et mon âme à mon Abba, Père. Des prières simples et bien senties atteignent leur but. Les trois prières essentielles d’Anne Lamott sont : aide, merci et wow.

L’intimité signifie pénétrer au cœur d’un lieu secret, d’un lieu saint, et y créer une occasion d’entendre la voix de Dieu dans le calme; un défi de taille dans notre monde, mais une nécessité. « La solitude offre un refuge à l’abri du bruit et des distractions, ce qui peut faire peur, car nous en sommes bien souvent dépendants. » (Ortberg)

Un conteur qui savait que j’étais salutiste m’a dit un jour : « Vous, salutistes, savez écouter les histoires des gens. » Selon Richard Rohr, Dieu se manifeste par notre façon de vivre. En tant qu’enfants de Dieu, créés à son image, chacune de nos histoires est unique, vraie et sacrée.

Faisons en sorte que nous, qui faisons partie de l’histoire du salut de Dieu, puissions conserver consciencieusement les témoignages que nous entendons à la pause café, à la soupe populaire, lors de relations d’aide, au Tim Horton ou lors de réunions.

Ruth Tracy a écrit : « Nous pouvons bien le faire connaître, uniquement quand nous le connaissons vraiment. » J’ajouterais : « Nous pouvons le faire connaître seulement quand nous savons que nous sommes vraiment connus. »

« Tendez l’oreille et écoutez votre vie. Songez au mystère insondable qu’elle représente – touchez, goûtez, humez jusqu’à son cœur sacré et secret, car, en analyse finale, chaque instant est un instant clé et la vie elle-même est un état de grâce. » (Frederick Buechner)

La prière suivante en est une sur laquelle je médite souvent et que je partage chaque fois que j’en ai l’occasion :

Je suis l’enfant bien-aimé de Dieu le Père, l’ami bien-aimé de Jésus le Fils,
le temple bien-aimé de l’Esprit saint de Dieu, enveloppé dans les trois en un.

« Voyez en chaque être humain Jésus. Traitez-le non seulement comme un égal, un frère ou une sœur, mais avec une grande humilité, un profond respect et une générosité désintéressée. » (Charles de Foucauld)

« Invités à nouer une relation intime – nous sommes sauvés pour servir. »

 

TASD_bio_divany.jpgOfficier depuis plus d’une trentaine d’années, le major David Ivany a exercé divers ministères : pasteur, aumônier, administrateur et enseignant. Directeur spirituel reconnu, il fait partie de l’équipe des services pastoraux du territoire. Il adore écouter du jazz, faire du vélo, jouer au scrabble, faire sourire les gens et passer du temps avec sa femme, Beverly, ses quatre enfants et leurs conjoints, ainsi qu’avec ses six petits-fils et son unique petite-fille, tous âgés de moins de six ans.

 

 

Cliquez ici pour une version imprimable: Foi et Vie – Intimité avec Dieu pdf


Réservé © 2016 Le Centre d’étique de L’Armée du Salut. Tous droits réservés. Armée du Salut du territoire du Canada et des Bermudes.

Chef de territoire: Commissaire Susan McMillan. Directeur administratif: Dr. James E. Read.

Windows-7-Key  | Windows-7-Keys  | windows-7-ultimate-Keys  | cheap-Windows-7-Keys  | windows-7-keys-sale  | windows-7-product-keys  | windows-7-homepremium-Key  | cheap-Windows-7-product-Key  | windows-7-keys-sale  | windows-7-key-sale  | windows-7-iso  | Windows-7-Key  | Windows-7-Keys  | windows-7-ultimate-Keys  | cheap-Windows-7-Keys  | windows-7-keys-sale  | windows-7-product-keys  | windows-7-homepremium-Key  | cheap-Windows-7-product-Key  | windows-7-keys-sale  | windows-7-key-sale  | windows-7-iso  | Windows-7-Key  | Windows-7-Keys  | windows-7-ultimate-Keys  | cheap-Windows-7-Keys  | windows-7-keys-sale  | windows-7-product-keys  | windows-7-homepremium-Key  | cheap-Windows-7-product-Key  | windows-7-keys-sale  | windows-7-key-sale  | windows-7-iso  | Windows-7-Keys  | windows-7-ultimate-Keys  | cheap-Windows-7-Keys  | windows-7-keys-sale  | windows-7-product-keys  | windows-7-homepremium-Key  | cheap-Windows-7-product-Key  | windows-7-keys-sale  | windows-7-key-sale  | windows-7-iso  | Windows-7-Keys  | windows-7-ultimate-Keys  | cheap-Windows-7-Keys  | windows-7-keys-sale  | windows-7-product-keys  | windows-7-homepremium-Key  | cheap-Windows-7-product-Key  | windows-7-keys-sale  | windows-7-key-sale  | windows-7-iso  | Windows-7-Keys  | windows-7-ultimate-Keys  | cheap-Windows-7-Keys  | windows-7-keys-sale  | windows-7-product-keys  | windows-7-homepremium-Key  | cheap-Windows-7-product-Key  | windows-7-keys-sale  | windows-7-key-sale  | windows-7-iso  | Windows-7-Keys  | windows-7-ultimate-Keys  | cheap-Windows-7-Keys  | windows-7-keys-sale  | windows-7-product-keys  | windows-7-homepremium-Key  | cheap-Windows-7-product-Key  | windows-7-keys-sale  | windows-7-key-sale  | windows-7-iso  | Windows-7-Keys  | windows-7-ultimate-Keys  | cheap-Windows-7-Keys  | windows-7-keys-sale  | windows-7-product-keys  | windows-7-homepremium-Key  | cheap-Windows-7-product-Key  | windows-7-keys-sale  | windows-7-key-sale  | windows-7-iso  |