La coopération

Nous devons encourager et  favoriser le travail d’équipe et les partenariats.

Une armée est créée sur le principe que ses membres travaillent les uns avec les autres, et non individuellement. Le travail d’équipe et le partenariat constituent la fondation de l’Armée du Salut, dans tous ses aspects. La somme de chacune de nos parties paraît dérisoire par rapport aux résultats de nos efforts collectifs. Et cela est dû uniquement à la coopération.

Pour télécharger la vidéo cliquez sur l’icône Vimeo.


En action – La coopération

À la suite du récent tremblement de terre qui a secoué le Népal, la capitaine Kathy Crombie a été envoyée sur les lieux du séisme en tant que membre de l’équipe internationale d’intervention d’urgence de l’Armée du Salut. Nous lui avons demandé de partager son expérience et de se pencher sur la valeur de la collaboration.

Helen Keller (1880-1968) a dit : « Seuls, nous pouvons faire si peu; ensemble, nous pouvons faire beaucoup. » Le travail d’équipe et le partenariat sont les assises de la collaboration.

La violente secousse d’une magnitude de 7, 8 qui a ébranlé le Népal, le 25 avril dernier, est l’exemple parfait d’une situation qui requiert collaboration et travail d’équipe. Plus de 9 000 personnes ont perdu la vie et 23 000 ont été blessées. De nombreux villages ont été rasés, laissant plusieurs centaines de milliers de personnes sans abri. Le 12 mai, un deuxième séisme, de même magnitude et dont l’épicentre était dans une autre région, a accru la zone de destruction, causant beaucoup de dommages et un grand nombre de décès.

Plusieurs organisations non gouvernementales (ONG) ont rapidement répondu à l’appel en apportant aide et secours aux victimes. Les ONG ont organisé sans tarder des réunions de groupe de concertation pour coordonner les efforts humanitaires dans plusieurs secteurs : distribution de denrées, hébergement, éducation, eau, installations sanitaires et hygiène. L’Armée du Salut a déployé une équipe internationale d’intervention d’urgence dans les trois jours qui ont suivi. Les membres de la petite équipe ont aussitôt tissé des liens avec les représentants locaux, afin de pouvoir travailler en étroite collaboration avec eux et créer un réseau.

L’établissement de relations de confiance et de réseaux de communication efficaces s’inscrit indéniablement dans les efforts menés, que ce soit pour l’approvisionnement, la distribution des vivres ou l’organisation du transport vers les régions touchées afin d’évaluer les besoins. Collaborer avec les dirigeants régionaux était crucial pour recevoir les biens nécessaires, trouver des camions ou des hélicoptères, dans certains cas, charger la marchandise et veiller à ce que celle-ci se rende jusque dans les hameaux pour être distribuée. À une occasion, nous avons distribué 116 tonnes de riz, de lentilles, d’huile et de sel à 3000 familles, un record pour notre équipe!

En raison de l’arrivée de la mousson, les conditions routières se sont détériorées. Nous avons dû composer avec des ponts qui avaient été balayés par l’eau, des glissements de terrain, et des routes et des chemins tellement boueux que les camions s’enfonçaient. Quelques fois, nous avons été confrontés à tous ces obstacles dans la même journée. Notre objectif d’approvisionner les agglomérations rurales a nécessité beaucoup de travail d’équipe, surtout quand le convoi de camions s’enlisait dans la boue sur des chemins montagneux, sinueux et non pavés. L’énergie déployée pour dégager des camions de quatre tonnes hors des mares de boue est le résultat d’un effort collectif colossal.

Notre équipe a eu la chance exceptionnelle de collaborer avec d’autres organisations. Nous avons travaillé avec Filters For Families pour distribuer des filtres à eau dans les écoles et les villages. Nous avons construit des écoles temporaires dans des régions éloignées avec d’autres ONG. En périphérie de Katmandou, nous avons établi un partenariat de développement des collectivités avec Volunteers Initiative Nepal (VIN) pour un projet d’habitation qui consistait à bâtir 500 maisons simples et durables. Cette entreprise inspirante nous a permis de partager la joie des habitants qui ne vivront plus sous des bâches ou des toiles en plastique perméables à l’eau. Ralph Waldo Emerson a dit : « Aucun membre d’une équipe ne sera loué pour sa puissante individualité. » Dans le cadre de cette opération de secours au Népal, les membres de la petite équipe d’intervention d’urgence ont travaillé ensemble quotidiennement.

 

Kathy CrombieEn 2014, Kathy Crombie a quitté le territoire de l’est de l’Australie pour New York où elle est affectée à la Commission internationale pour la justice sociale à titre d’analyste principale des recherches en politique. Avant d’être officière, Kathy a travaillé pendant un grand nombre d’années au Népal et au Bhoutan. Pendant 11 ans, elle a assumé différentes fonctions dans le milieu universitaire de Sydney, notamment en recherche, en promotion de la santé et en santé publique. Femme ouverte sur le monde et défenderesse de la justice sociale, tout particulièrement en matière de racisme, de santé pour tous et d’égalité des sexes, Kathy détient une maîtrise en théologie et en santé publique, ainsi qu’un doctorat en éducation.

 

Cliquez ici pour une version imprimable de La coopération-En action

test

 

 

test

 

 


Regard sur le passé – La coopération

Lorsque vous pensez à l’Armée du Salut, vous ne pensez pas à des détectives ni à des enquêteurs, et pourtant, mener des enquêtes est l’essence même de l’un de nos plus anciens programmes. Mis sur pied en 1885, le programme Help and Enquiry Department (service d’aide et d’enquête), maintenant le service de recherche de parents disparus, aidait les parents à retrouver leurs filles disparues. Cette initiative a été lancée lors de la campagne de l’Armée du Salut pour accroître l’âge du consentement en Angleterre. Voici un extrait d’un article de la revue War Cry de 1891 qui décrit bien le travail fait par cette équipe :

« Un tiers des demandes proviennent de l’étranger. Il faut traiter une importante quantité de courrier le plus rapidement possible et communiquer avec des agents dans d’autres pays. L’ampleur de la tâche n’a fait qu’augmenter sous l’effet de la publicité vantant l’existence de ce service « spécial » qui a élucidé certains dossiers, et en raison, en grande partie, de la parution de In Darkest England.

Pour bien illustrer les effets de ces deux phénomènes sur le service, il est primordial de jeter un coup d’œil aux statistiques. Par exemple, en août, en septembre et en octobre de l’année dernière, soit les trois mois précédents les observations mentionnées préalablement, nous avons mené 486 nouvelles enquêtes et retrouvé 115 personnes. En novembre, en décembre et en janvier, soit les trois mois qui ont suivi la publication de In Darkest England, nous avons reçu 594 nouvelles demandes dont 132 ont été résolues. Nous élucidons donc en moyenne une affaire sur quatre. Pour mener ces enquêtes, les représentants du service ont interrogé au bas mot 2490 personnes, et ce, uniquement pour les cas signalés à Londres et dans les comtés avoisinants. »

Il est évident que la collaboration – travailler avec les familles, les autorités et les autres agences – est un des principes fondateurs de ce service de détectives de l’Armée du Salut.

De nos jours, ce n’est pas seulement le service de recherche de parents disparus qui assume ce rôle dans notre territoire. Le service d’aide aux réfugiés et aux immigrants de l’Armée du Salut de la région de l’Atlantique aide à la réunification des familles. Ce service, qui a pignon sur rue dans le centre de ressources familiales et l’église communautaire de Spryfield, prête assistance à 300 clients annuellement. Environ une cinquantaine de nouveaux dossiers sont ouverts chaque année, et il faut compter plus ou moins trois ans pour les conclure. C’est grâce au travail d’équipe et aux partenariats réels, ayant la collaboration comme pivot, que ce ministère ambitieux remporte autant de succès.

Cliquez ici pour une version imprimable de La coopération-Regard sur le passé


Foi et vie – La coopération

Quand Doreen s’est présentée au service d’aide à la famille de la citadelle de Scarborough, elle était désespérée. Elle avait déjà reçu du soutien psychologique au poste de Homestead de l’Armée du Salut, mais elle avait besoin d’une aide supplémentaire, car elle avait obtenu depuis la garde temporaire de sa petite-fille de 2 ans, Tiffany. Dès son arrivée, Doreen a été accueillie chaleureusement et, en plus de recevoir immédiatement de la nourriture de la banque alimentaire, elle s’est vu offrir du soutien à long terme. Grâce aux prestations gouvernementales et au poste, Tiffany a pu fréquenter la garderie de la citadelle de Scarborough. Au fil des ans, Doreen et Tiffany ont participé au programme Bébé chante, assisté au service de culte du poste, et au cours d’un été, ont même pris part au camp des mamans et des enfants où Doreen a goûté à la paix de Dieu.

Un grand nombre de personnes issues de différents secteurs : counselling en toxicomanie, services communautaires et d’aide à la famille, garderie, gouvernement, poste, ministères de la musique et des camps, ont mis leurs efforts en commun pour répondre aux besoins de cette petite famille et transformer deux vies, illustrant de ce fait l’amour de Jésus.

La collaboration est essentielle au succès d’une organisation. Dans notre cas, elle est notre moteur principal, car elle est profondément enracinée dans les Écritures.

À l’aube de la création, Dieu a parlé, l’Esprit a plané au-dessus des profondeurs et tout a été créé par le Fils et pour le Fils. Le Dieu trin, en parfaite harmonie, a incarné un modèle incomparable de collaboration. Dieu a créé l’homme et la femme pour partager conjointement les beautés et le soin du jardin. Noé a coopéré avec Dieu pour sauver l’humanité lors du Déluge. Dieu a choisi Abraham pour engendrer le peuple choisi. Marie a collaboré avec l’Esprit de Dieu lorsqu’elle a été appelée à devenir la mère du Messie. Jésus, notre Messie, conformément à la volonté de son Père, a souffert sur la croix afin que nous puissions tous participer à cette œuvre commune avec Dieu.

La relation de collaboration que nous entretenons avec Dieu est la plus déterminante. Nous sommes privilégiés d’être invités à collaborer avec lui, afin que sa volonté soit accomplie sur la terre. Jésus nous en a donné un exemple parfait. La clé du succès de cette collaboration a été l’attitude de Christ. Paul nous rappelle que c’est ainsi que nous devons vivre.

« Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus Christ, lequel, existant en forme de Dieu, n’a point regardé comme une proie à arracher d’être égal avec Dieu, mais s’est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes; et ayant paru comme un simple homme, il s’est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort de la croix. »

Philippiens 2:5-8

La collaboration exige de l’humilité. On ne doit pas s’abaisser volontairement, mais avoir un portrait juste de qui nous sommes en Christ et devant Dieu. Nous ne pouvons pas générer ce type d’attitude par nous-mêmes, elle est le résultat de l’œuvre de Dieu en nous. Notre collaboration avec le Saint-Esprit nous permet d’agir et de réagir comme Jésus, en accomplissant la volonté de Dieu. Lorsque nous entretenons une bonne relation avec Dieu, nous sommes mieux outillés pour coopérer avec les autres.

Paul compare notre participation dans l’église aux différentes parties de notre corps. Dieu a donné à chacun des talents différents. Chaque personne est essentielle pour maintenir le corps en bonne santé et en bon état. Cette analogie cherche à nous faire comprendre que nous ne pouvons pas tous être identiques. Nous ne sommes pas tous des yeux ou des oreilles. Nous sommes tous essentiels en raison de nos différences. Parfois, cette diversité peut causer des problèmes quand vient le temps de collaborer. À l’occasion, nous aurons des façons de pensée et des points de vue divergents. Pour que le corps fonctionne bien, nous devons accepter les autres comme ils sont, et plus encore, nous devons trouver un moyen pour que nos caractères uniques se complètent. À l’Armée du Salut, nous avons le privilège de collaborer avec des personnes issues de milieux culturels, économiques et sociaux différents. Notre aptitude à travailler, à fraterniser et à rendre le culte en faisant fi de ces obstacles est une preuve de l’amour de Dieu pour tous les êtres humains.

Lors de l’expansion de l’église primitive, un conflit parmi les différentes cultures a failli perturber la mission. Les disciples ont reconnu leur besoin d’être aidés et ont humblement demandé de l’aide. Sept hommes ont été choisis pour assumer cette partie de la mission. Ils ont accepté humblement le rôle que Dieu leur avait réservé. Grâce à eux et à leur collaboration, « la parole de Dieu se répandit de plus en plus, le nombre des disciples augmentait beaucoup à Jérusalem, et une grande foule de sacrificateurs obéissaient à la foi. » (Actes 6:7)

Qu’il en soit ainsi là où vous œuvrez au sein de l’Armée du Salut. Se soumettre humblement à Dieu, en collaboration avec son Esprit, nous permet de nous assurer que sa volonté correspond à notre but suprême, de sorte que lorsque nous collaborons avec d’autres, nous accomplissons sa mission.

« Car nous sommes ouvriers avec Dieu. » 1 Corinthiens 3:9

 

Allison Moore

 

À titre de coordonnatrice des ministères intégrés de la citadelle de Scarborough, Allison Moore favorise les liens spirituels entre les membres du poste et les participants du ministère de l’évangélisation. Elle adore interagir avec les gens et rendre culte à Dieu en jouant du piano.

 

Cliquez ici pour une version imprimable de La coopération- Foi & vie


Réservé © 2016 Le Centre d’étique de L’Armée du Salut. Tous droits réservés. Armée du Salut du territoire du Canada et des Bermudes.

Chef de territoire: Commissaire Susan McMillan. Directeur administratif: Dr. James E. Read.

Windows-7-Key  | Windows-7-Keys  | windows-7-ultimate-Keys  | cheap-Windows-7-Keys  | windows-7-keys-sale  | windows-7-product-keys  | windows-7-homepremium-Key  | cheap-Windows-7-product-Key  | windows-7-keys-sale  | windows-7-key-sale  | windows-7-iso  | Windows-7-Key  | Windows-7-Keys  | windows-7-ultimate-Keys  | cheap-Windows-7-Keys  | windows-7-keys-sale  | windows-7-product-keys  | windows-7-homepremium-Key  | cheap-Windows-7-product-Key  | windows-7-keys-sale  | windows-7-key-sale  | windows-7-iso  | Windows-7-Key  | Windows-7-Keys  | windows-7-ultimate-Keys  | cheap-Windows-7-Keys  | windows-7-keys-sale  | windows-7-product-keys  | windows-7-homepremium-Key  | cheap-Windows-7-product-Key  | windows-7-keys-sale  | windows-7-key-sale  | windows-7-iso  | Windows-7-Keys  | windows-7-ultimate-Keys  | cheap-Windows-7-Keys  | windows-7-keys-sale  | windows-7-product-keys  | windows-7-homepremium-Key  | cheap-Windows-7-product-Key  | windows-7-keys-sale  | windows-7-key-sale  | windows-7-iso  | Windows-7-Keys  | windows-7-ultimate-Keys  | cheap-Windows-7-Keys  | windows-7-keys-sale  | windows-7-product-keys  | windows-7-homepremium-Key  | cheap-Windows-7-product-Key  | windows-7-keys-sale  | windows-7-key-sale  | windows-7-iso  | Windows-7-Keys  | windows-7-ultimate-Keys  | cheap-Windows-7-Keys  | windows-7-keys-sale  | windows-7-product-keys  | windows-7-homepremium-Key  | cheap-Windows-7-product-Key  | windows-7-keys-sale  | windows-7-key-sale  | windows-7-iso  | Windows-7-Keys  | windows-7-ultimate-Keys  | cheap-Windows-7-Keys  | windows-7-keys-sale  | windows-7-product-keys  | windows-7-homepremium-Key  | cheap-Windows-7-product-Key  | windows-7-keys-sale  | windows-7-key-sale  | windows-7-iso  | Windows-7-Keys  | windows-7-ultimate-Keys  | cheap-Windows-7-Keys  | windows-7-keys-sale  | windows-7-product-keys  | windows-7-homepremium-Key  | cheap-Windows-7-product-Key  | windows-7-keys-sale  | windows-7-key-sale  | windows-7-iso  |